Analyser

Votre entreprise est unique. Dans le cours normal de vos affaires, vous effectuez une série d’opérations récurrentes qui constituent votre «cycle d’exploitation». C’est tout au long de ce cycle que se manifestent les risques d’exploitation, dont celui lié aux fluctuations des taux de change.

La nature de vos opérations à l’étranger

Les risques de change concernent aussi bien les entreprises qui exportent et facturent leurs clients en devises étrangères que celles qui importent et sont facturées en devises étrangères. Pour certaines entreprises, les cash flows étrangers sont réguliers tout au long de l’année alors que pour d’autres, ils sont saisonniers ou fonction d’un nombre limité de projets. De plus, dans certaines entreprises, le cycle d’exploitation est réalisé en quelques semaines à peine alors qu’il peut, dans d’autres cas, s’étendre sur plusieurs mois.

La notion de cycle d’exploitation est présente dans toutes les entreprises. La situation se présente toutefois sous un angle différent que vous soyez importateur ou exportateur.

Importateur Exportateur

Pourquoi faire appel à des compétences externes?

Le risque de change se manifeste sous plusieurs formes et sa gestion fait appel à une expertise très pointue.

Quel que soit votre niveau d’expérience à l’international, nous pouvons vous aider. Nous possédons une vaste expérience de l’analyse des risques, du marché des devises, des instruments financiers de couverture et des pratiques bancaires.

Faut-il couvrir tous les risques?

Tout est fonction des conséquences financières des fluctuations de taux de change sur la rentabilité de vos opérations. Ces conséquences financières varient d’une entreprise à une autre et c’est pourquoi il est avant tout essentiel de les mesurer en regard de vos opérations. L’information ainsi obtenue permet ensuite d’élaborer votre plan d’action en fonction du ratio de couverture qui correspond le mieux à vos objectifs de rentabilité et à votre degré de tolérance au risque.

Les services bancaires

Optionsdevises n’est pas une banque ni un courtier de change. Nous n’effectuons pas de transactions de change. Nous ne vendons pas de produits et nous ne sommes liés à aucune institution financière. Nous possédons cependant une vaste expérience des pratiques bancaires et nous pouvons vous aider à tirer le maximum, à juste prix, des services auxquels vous êtes en droit de vous attendre de votre banquier.

Les prévisions de taux de change

Bien que directement liée aux fluctuations du marché des devises, la gestion des risques de change exige un plan d’action élaboré en fonction de votre entreprise et de ses besoins spécifiques. Les prévisions de taux de change disponibles auprès des économistes et des analystes de marché ne sont pas d’une très grande utilité. Quand ces prévisions sont inexactes, c’est vous qui devez en payer le prix et ce, au dépend des efforts déployés pour demeurer compétitif au niveau import/export.

Prévoir avec justesse et de façon régulière l’évolution des cours de change est impossible, même pour les experts. Gérer la rentabilité de vos opérations en s’appuyant sur de telles prévisions est hautement risqué. Bien des entreprises qui pensaient pouvoir «déjouer» le marché l’ont appris à leurs dépends.

Risque de rentabilité et risque de compétitivité

Le risque de change existe dès que la devise choisie pour le règlement d’une transaction n’est pas la devise de référence, c’est-à-dire la devise dans laquelle vous rapportez vos résultats financiers.

Le risque de change opérationnel (risque de rentabilité) intervient directement au niveau de vos affaires en déstabilisant la valeur des flux monétaires étrangers. Le risque de change intervient également en terme de concurrence internationale (risque de compétitivité) alors que vos produits et services peuvent devenir moins compétitifs en raison des fluctuations de votre devise par rapport à celles de vos concurrents étrangers.